28/12/06

Sachez exercer votre sens critique sans offenser personne

Vieux révolté chiant en place publique sous les yeux indignés d'un petit peuple que l'on dit menacé d'une véritable cataracte de merde déversée du trou du cul de Mamzelle Ozone dont rétrécit l'obésité protectrice. Petit peuple inquiet. Interrogation limitée à la conjonction approximative des cours du pétrole et de la normalisation des chiures comparées des moteurs diesel ou essence. Derrière la fenêtre télé où les demi-dieux dialoguent au chaud avec les bien-lotis sur ce qu'il faudrait faire pour atténuer la mauvaise conscience relative des uns et préserver l'image absolue des autres. Quoi faire ? Exhiber sur fauteuil paralytique modèle sécu la momie pas trop mal conservée de Saint Pierre Abbé bavant dans sa chaise à reliques. Créer de la concentration de SDF pour rendre visible la masse critique et dissoudre dans la générosité publique l'image d'un corps social hémiplégique, une moitié inerte et l'autre s'interrogeant sur le rôle de la grammaire et des vêtements de marque dans le développement durable des acquis de la confiscation arrogante des acquis des luttes patientes et du travail acharné des autres. Extorsion de la plus-value ? Plus subtil encore. Le permis à point généralisé. Au moindre faux pas, je rétrécis ta citoyenneté. Que ta vie soit entièrement tournée vers la conservation de tes points. Exclusion ? T'avais qu'à traverser dans les clous et respecter les limitations d'espérance. Et en plus, tu as envoyé le flic sur les roses…
Humain, le juge ne t'a pas sanctionné. Il t'a psychiatrisé. Côté automédication (vins & spiritueux) pour pas déchirer le trou de Mamzelle Sécu qui réplique sur terre toutes sortes de béances fort judicieusement délocalisées aux cieux.


« Pour moi, le "Shock & Find" a été super efficace. »
Le témoignage des utilisateurs.

Posté par Grattaculo à 10:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Sachez exercer votre sens critique sans offenser personne

    PAROLE D'e-PEUTE

    Hors sujet. Imagine un cochon qui va à l'abattoir. « Toc !Toc ! C'est moi, bande d'enfoirés ! Sortez la machine à gaver les goinfres, la chair à saucisse arrive ! ».Tu crois qu'il va passer le contrôle vétérinaire ? Mon pauvre !

    Posté par e-Peute, 28/12/06 à 11:03 | | Répondre
Nouveau commentaire